Apple à l'aide

Parmi tous les comportements grégaires dont l’humanité a été marquée, il y’en a un qui intéresse les journaux et les chroniqueurs depuis des décennies. Ce comportement n'est ni plus, ni moins l'effet de la mode. Les consommateurs suivent, se plient et se font des prisonniers de la mode. Malheureusement, ces moutons de Panurge ne peuvent pas se libérer de cette prison par peur de se faire rejeter par la société et la communauté connectée. Les fans d'Apple sont l'exemple type de ce piège puisque ces pigeons dépensent toutes leurs économies, soit la moitié de leur salaire, pour acheter des articles Apple. Pourquoi les jeunes sont-ils si attirés par ces marques ? Est-ce à cause de la marque ? À cause de ses fonctions ? Ou juste pour imiter les autres comme des perroquets ?

Dès la sortie de l’IPhone 6 en 2015, ces fanatiques passent des heures voir des jours dans des files d’attente permanentes et extrêmement longues tel une piste sans fin devant les Apple stores. Durant ces heures, ils hurlent, brêlent, applaudissent ou sifflent avec la foule comme de véritables moutons. Tout ceci pour en fin de compte se voir ruiner pour avoir acheté le même téléphone que celui de l'année précédente qui est encore en très bon. Pire encore est de voir, après toute cette attente, le stock finir et être déçus d’avoir perdu tout ce temps pour rien comme un assoiffé devant un mirage de désert.

Les « Apple addicts » payent plus de 2000 par an pour des smartphones contenant de simples améliorations au lieu de dépenser leur argent dans des choses plus importantes. Les prix de ces produits sont de plus en plus chers et leurs accessoires sont médiocres car leur premier souci est de se conformer aux nouveautés du monde sans donner de l’importance à la qualité. Les files d’attentes sont du temps perdu. Ils pensent que ces pilules de malheur les rendront heureux, populaires et respectés jusqu’à la fin de leur vie. Evidemment, ces joyaux de valeur n’auront aucun effet sur ses utilisateurs qui n’auront rien gagné et seront seulement arnaqués et déçus. En plus, ces conformistes sont facilement influençables par les publicités et donc ils sont soumis aux Loups des marques. En lion docile, ils se ruent pour acheter le téléphone sans poser de questions, juste pour la marque et pour obéir aux ordres du géant de la High-tech.

Ne sois pas dupe et influençable. Le bonheur n’est pas d’avoir ce qu’on désire, mais d’apprécier ce qu’on a. Donc, sois content et ne sois jamais grégaire.

                                                                                                                    Ismael Gharbi, Majd Mahersi 3ème3