L'addiction au téléphone

En 2010. le téléphone portable était un outil précieux. 

Mon premier portable m'a été offert par ma tante. Je le rangeais soigneusement jour et nuit. Je n'avais que neuf ans et mes parents m'interdisait de le ramener a l'école. 

Pourtant, un jour, je l'ai mis discrètement dans mon sac. Malheureusement, en classe, alors que j'écrivais la leçon, une violente sonnerie fait sursauter tout le monde. 

Je reste pétrifiée au milieu de mes camarades: "Que ce que c'est?"

Je n'ose pas répondre, ils sont tous autour de moi, je sens leurs yeux vaguement inquiets.

Certes, le portable est un outil ludique utilisé de manière extinctive pour se sentir en lien avec les autres. 

Mais ces outils peuvent avoir des conséquences négatives chez les enfants et les jeunes: Démobilisation lipide, isolement et des  problèmes de concentration.

En effet, cet appareil est devenu un objet très addictifs pour les gens avec leurs différentes classes sociales et leurs niveaux intellectuels. Tout le monde est accroché à son portable ; isolé du réel et vivant dans un  monde virtuel plein de mensonges et de "masques".

Avoir un téléphone portable est devenu de nos jours une obsession et une nécessité pour être "branché" et pour suivre le troupeau sans pouvoir se contrôler. On dit que ce phénomène fait parti des milliers de comportements grégaires non seulement chez les jeunes mais aussi chez tout le monde ... C'est un fléau qui s'est propagé malheureusement depuis longtemps.   

Finalement, on peut pas aborder le sujet des téléphones mobiles et leur addiction de la part des gens sans signaler leurs effets néfastes sur le plan psychologique comme les maladies de trouble psychique; les dépressions et autres et sur le plan social: absence quasi totale de relations humaines entre les gens, le manque de communication, la vie dans un monde erroné et virtuel en s'enfermant sur soi portant le "masque" de joie et du bien être tandis que la vérité est trop loin de ce qu'on essai de montrer .