Le voleur de visages aux couleurs pigmentées.

Les magasins sont envahis de produits cosmétiques, partout les femmes sont maquillées, sortir sans leur masque coloré est maintenant inimaginable. Dès l’âge de 4ans, on offre  aux petites filles leur premier coffret de maquillage sans savoir qu’on les initie  à un cercle vicieux.                                                                   En effet les marques profitent de leur innocence et de leurs faibles personnalités en achetant leurs idoles pour les influencer et créer de vrais moutons.      Comme Kylie Jenner, un mannequin de 19 ans qui de plus est la personne la plus suivie sur instagram avec 1 milliard de «followers », c’est elle qui a lancé le phénomène des filles « tumblr » dites « postbad » sur la toile. Ces filles sont maquillées de façon très exagérées, elles utilisent toutes les mêmes produits et les appliquent toutes de la même manière comme leurs sourcils dessinés au crayon,  leurs contourings et leurs yeux surchargés, leur devise : Fond de teint et bronzeur à  gogo ! Mais est-ce que ça en vaut la peine ? Est-ce que un nouveau comportement grégaire au sain de notre société est nécessaire ?                          Le phénomène des filles tumblr ne s’arrête pas qu’au maquillage, les habits y participent, bien sûr la mode est partout mais cette fois on suit kylie Jenner et sa manière très particulière de s’habiller, sauf qu’ à présent tout le monde fait de même, elle est devenue un vrai produit commercial voir même international. On voit également beaucoup de vidéos sur youtube avec pour titre « comment devenir une postbad », « Etre une tumblrgirl »...Qui montrent à travers des tutoriels comment ressembler à ses filles. Le problème avec ce comportement grégaire est qu’il peut engendrer de grands complexes donc en une grande partie c’est très malsain.Ce qui est néfaste  est que beaucoup d’adolescentes s’identifient justement à ce qu’elles voient sur les réseaux sociaux alors que pour autant ce n’est pas la vraie vie.                                                                                                                                                                                                                        Souvent on ne mesure pas toujours l’impact  qu’une photo peut avoir, comme si pour « être belle » et être « une vraie femme » de nos jours il faut avant tout être un pot de peinture insignifiant, COMME TOUT LE MONDE QUOI!

FATMA ENNACEUR 

AICHA OUAMARA